Bandeau
Etude monographique du 0,50F Marianne de Béquet
Sa naissance, sa production, son utilisation postale

Ce site philatélique étudie le timbre 0,50F Marianne de Béquet, depuis sa conception jusqu’à son utilisation postale en passant par les différentes présentations dont il a fait l’objet.

logo article ou rubrique
Reconnaissance de la provenance des timbres
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

    traductions de cet article :
  • English

Introduction

Dans cet article, nous allons préciser comment on peut reconnaître la provenance d’un timbre isolé, qu’il soit neuf ou sur enveloppe, à l’aide d’agrandissements de timbres au type Marianne de Béquet à 0,50F.

Provenance de feuille

Les timbres provenant de feuilles ont des bords qui ont été découpés manuellement, ce qui donne des dents filamenteuses comme on peut le voir sur les deux images qui suivent.
 

agrandissement x 10 des dents d’un timbre de feuille montrant des filaments dus à la découpe manuelle

 

agrandissement x 60 des dents d’un timbre de feuille montrant des filaments dus à la découpe manuelle

 

Le timbre 0,50F Marianne de Béquet en feuilles a été produit sur presses TD3 et TD6. On verra dans les deux articles Timbres imprimés sur les presses TD3 et article 11 que les presses TD3 produisent des timbres couchés, alors que les presses TD6 produisent des timbres debout. C’est cette différence que l’on peut observer sur un timbre détaché, en regardant les bords gauche et inférieur du timbre : s’il y a un excès d’encre sur le bord gauche, c’est un timbre provenant d’une presse TD3 ; si c’est sur le bord inférieur, c’est un timbre provenant d’une presse TD6. On peut voir cet aspect sur les quatre images qui suivent :

 

agrandissement x 10 des bords gauche et inférieur d’un timbre produit par une presse TD3 : l’excès d’encre est visible sur le bord gauche

 

agrandissement x 60 du bord gauche d’un timbre produit par une presse TD3

 

agrandissement x 10 des bords gauche et inférieur d’un timbre produit sur presse TD6 : l’excès d’encre est visible sur le bord inférieur

 

agrandissement x 60 du bord gauche d’un timbre produit sur presse TD6

 

Provenance de carnet

Les timbres de carnet ont au moins un bord horizontal qui a été massicoté, ce qui donne des dents beaucoup moins filamenteuses sur le côté horizontal :

 

agrandissement x 10 des dents horizontales d’un timbre de carnet

 

agrandissement x 60 des dents horizontales d’un timbre de carnet

 

Provenance de roulette

Enfin, les timbres provenant de roulettes ont leurs côtés verticaux massicotés, donc quasiment sans filament :

 

agrandissement x 10 des dents verticales d’un timbre de roulette

 

agrandissement x 60 des dents verticales d’un timbre de roulette

 


Recherche multi-critères

affichage


Aucun article trouvé pour cette recherche
pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce RSS

2015-2018 © Etude monographique du 0,50F Marianne de Béquet - Tous droits réservés